Pérégrinations au Kgalagadi Transfrontier Park

                                         

Jour 1, Twee Rivieren

Vous pouvez trouver tous les renseignements nécessaires en vous rendant sur le site de "Sanparks" (en anglais). Ce site comporte les informations concernant l'hébergement et la vie dans les parcs d'Afrique du Sud qui dépendent de l'Etat.

J'ai placé le lien vers Sanparks, ainsi que d'autres liens utiles, en bas de la page 14.





Les zones en vert correspondent aux parties explorées du jour.

  La premiere heure est consacrée à la découverte du paysage et tout d'abord
  la vallée de l'Auob:
vallée de l'Auob

  Puis viennent les premiers contacts avec la faune. Les premiers à se montrer, ce sont les
  autours chanteurs:
Autours chanteurs

  Tout en avançant, nous essayons de donner un nom à chaque animal, mais le premier jour, à part les gros herbivores, c'est loin d'être facile, car nous faisons de nombreuses rencontres.
  A un moment, une bestiole traverse la piste devant nous; il y a plein de terriers au bord de la piste, et des petites têtes sortent au bout de peu de temps.
  Rat whistling:
Rat whistling

  Plus tard, un rapace attire notre attention; pattes et bec sont rouges. D'abord sur un arbre,
  Autour chanteur juvénile:
Autour chanteur juvénile

  il descend ensuite au sol pour se nourrir, mais sans qu'on puisse distinguer sa proie:
Autour chanteur juvénile

  Chaque trou d'eau est équipé d'une borne avec son nom, ce qui permet de se situer sur la carte. Nous essayons la planque, dans l'espoir qu'un animal nous fasse le plaisir de s'approcher pour boire. Cette façon de faire, qui demande beaucoup de patience, se révèlera rentable seulement dans les endroits les plus peuplés, ou lorsqu'on sait ce qu'on attend.

  De retour au camp, les écureuils terrestres avancent le nez au ras du sable pour choisir les fleurs jaunes qui ressemblent à du mimosa et qui sont tombées des arbres. Ils ne consomment que celles qui sont bien fraîches.
  Ecureuil terrestre
Ecureuil terrestre

  Dès qu'on se baisse pour les photographier ils s'approchent trop près, pensant à juste raison qu'on va leur donner quelque chose:
Ecureuil terrestre

  Les tourterelles du Cap viennent aussi nous rendre visite:
Tourterelles du Cap


  L'après-midi, nous apercevons un magnifique oiseau de proie, le circaète à poitrine noire:
Circaète à poitrine noire

  Nous aurons aussi la chance de voir des suricates, malheureusement à contre-jour et un peu loin. Ce sont des jeunes, qui se déplacent pour gratter le sol énergiquement:
Suricates

        précédent                                           suivant     Haut de page