Pérégrinations au Kgalagadi Transfrontier Park

                                     

Jour 14, Twee Rivieren et retour sur Upington





  Le matin, la température atteint 18 degrés, ce qui est très agréable. Nous filons directement direction Nord voir si les lions d'hier nous ont attendus. La lumière est irréelle, un fin nuage jaune filtre les rayons du soleil; tout est magnifique, mais aucun animal ne daigne montrer le bout de son nez du bon côté de la piste.
  Seul, un aigle tire profit du vent pour longer la falaise en surfant les ascendances dynamiques.
  Nous suivons des pas de lions sur la piste sur près d'un kilomètre avant de les perdre. Arrivés à Auchterlonie, nous faisons demi tour, la mort dans l'âme car c'est le dernier jour.

  Quelques écureuils attirent notre attention, car ils poussent des sprints époustouflants, que nous essayons vainement de capter.
  Ecureuil terrestre:
Ecureuil terrestre

  Bientôt, ils traversent la piste pour grimper en direction de la falaise. Une bonne chose car ils se trouvent enfin du bon côté pour la lumière.
  Le temps d'arriver vers les rochers, ils disparaîssent tous en même temps, et en levant les yeux nous voyons l'aigle qui fonce vers le sol.
  Aigle ravisseur:
Aigle ravisseur

  Il nous gratifie d'un superbe atterrissage mais fait choux blanc concernant les écureuils.
  Aigle ravisseur:
Aigle ravisseur à l'atterrissage


Aigle ravisseur à l'atterrissage

  Il repart comme à regret:
Aigle ravisseur

Cet après-midi, nous quitterons le KTP pour une étape à Upington avant le retour via Johanesbourg et Londres.

Vous pouvez cliquer ici pour voir d'autres photos concernant les jours 9 à 14 du carnet de voyage

Conclusion: C'est une expérience inoubliable avec de belles observations. A cette période de l'année, il n'y a pas de moustique et le climat est agréable.

  Concernant la photo, reconnaissons qu'il faut beaucoup de patience pour faire de bonnes photos car les apparitions d'animaux à une distance proche de la piste sont fugitives; comme on veut aussi des belles lumières à cet instant, les occasions sont rares. Trouver à ce moment des attitudes intéressantes relève du domaine de la chance et du rêve.

  Mais quelle chance de se renseigner soi-même, de pouvoir choisir son itinéraire, d'aller à son rythme, bref de s'organiser pour profiter au mieux des circonstances, quelle chance de découvrir par soi-même et de pouvoir faire de la vraie photo animalière, dans un endroit encore préservé!

Bibliographie: Kgalagadi Transfrontier Park, official information guide. Ce petit fascicule se trouve sur place et il est plein d'informations intéressantes.

Sites web permettant d'organiser des voyages en Afrique:
Colors Of WildLife Le forum des grands espaces sauvages africains.
South African National Parks SANParks - Africa's premier wildlife tourism destinations.

A noter que ce carnet a été présenté sur le site Colors of wild life.

        précédent                                       Haut de page